Circle of naturists at a festival

Un nouveau groupe de travail, créé pour examiner la composition et le financement de l’INF-FNI, tiendra sa première réunion ce mois-ci (janvier 2023).

Christo Bothma, notre assesseur Afrique-Asie-Pacifique basé en Afrique du Sud, préside le groupe. Son mandat est le suivant :

“Le groupe de travail examinera le système d’adhésion, y compris la manière d’amener de nouvelles fédérations dans le giron de l’INF-FNI. Cela pourrait inclure de nouvelles formes d’adhésion et une plus grande utilisation du statut d’observateur. Il devrait également se pencher sur le financement de l’organisation : si la vente de timbres reste le meilleur moyen et, dans le cas contraire, quels autres systèmes pourraient être préférés.”

Pour l’instant, les règles ne permettent qu’aux fédérations nationales d’être membres de l’INF-FNI, et une seule de ces fédérations par pays peut être reconnue. Les groupements non nationaux, et les organisations représentant plusieurs fédérations, ne sont pas éligibles. Les règles concernant les observateurs ont été assouplies après le Congrès mondial de 2021, de sorte que les observateurs ont désormais la possibilité de s’exprimer, mais pas de voter, lors des Congrès. D’autres groupes, y compris des entités commerciales telles que des stations balnéaires, peuvent devenir des membres extraordinaires, mais ils doivent obtenir l’autorisation de leur fédération nationale.  Les individuels peuvent également devenir des membres extraordinaires s’ils vivent dans un pays où il n’y a pas de fédération membre.

L’organisation est financée par la vente de timbres INF-FNI. Les fédérations doivent acheter un nombre de timbres équivalent au nombre de membres qu’elles ont à la fin de chaque année, et chaque membre individuel doit porter un timbre sur sa carte de membre nationale. Le groupe de travail examinera si ce système doit être modernisé et quelles alternatives il pourrait y avoir.

Christo a déjà demandé aux fédérations membres de lui faire part de leurs idées et de leurs suggestions et sera heureux de recevoir leurs contributions.

Le groupe de travail a été créé à la suite de discussions lors du Congrès mondial à Luxembourg en octobre 2022. Il devrait rendre son rapport à temps pour le prochain Congrès prévu à l’automne 2024. Tout changement nécessitera l’accord des fédérations membres.

[Photo courtoisie de BN]